Le LACSE - Laboratoire d'Artistes Créateurs Sympathiques et Engagés
Le LACSE – Laboratoire d’Artistes Créateurs Sympathiques et Engagés

 

Le LACSE – Laboratoire d’Artistes Créateurs Sympathiques et Engagés – est un collectif qui mène une série d’œuvres de recherche artistique et sociale, toutes improvisées et à la rencontre de publics venant d’horizons socioculturels très divers (Lycée du BTP Tony Garnier, Établissement Pénitentiaire pour Mineur de Meyzieu, Eglise St Polycarpe Lyon 1er, Grande Mosquée de Lyon, Forum Réfugiés du CADA de Bron…).

Les techniques construites collectivement et expérimentées par le LACSE depuis plusieurs années ont abouti à la création d’une forme collective. Elle est sans cesse retravaillée par une dizaine d’artistes qui travaillent ensemble chaque semaine. Cette forme artistique a pour nom PIC : « Partage Improvisé Convivial » ou « Pari de l’Intelligence Collective ». C’est un spectacle qui mêle théâtre, chansons et débats. En demi-cercle, il est participatif et improvisé. Il permet de construire une réflexion collective avec le public sur un sujet de société, au cœur de préoccupations communes.

Le principe directeur du LACSE : un art de la démocratie. Nous menons de façon conjointes et profondément réunies la recherche artistique et la recherche politique, l’engagement théâtral et l’engagement social.

Pour nous le théâtre n’est pas un outil pour la démocratie, pas plus que la démocratie n’est un outil pour le théâtre. Il est une façon de créer une meilleure démocratie. S’engager socialement est notre façon de faire de meilleures œuvres artistiques, des œuvres qui rencontrent intensément et sensiblement les nécessités de notre monde. Cet engagement, cette créativité et cette sympathie constituent les fondements même de notre art et de notre laboratoire.

 

Notre QGLe Plongeoir

Le LACSE a établi ses quartiers généraux au Plongeoir, lieu de fabrique et de convergence artistique et sociale, situé au plein cœur du quartier Mermoz- Laënnec (Lyon 8e). Il accueille un jour par semaine l’entraînement des artistes du collectif. C’est un lieu par ailleurs ouvert à une dizaine de compagnies de danse, théâtre et chant en résidence à l’année.