Le PIC : Pari de l’Intelligence Collective

 Cette forme artistique a été crée par le collectif du LACSE durant ses années de travail en commun. Elle utilise différentes esthétiques : scènes, débats, chansons, témoignages, personnages, pour créer avec le public une « intelligence collective ». Dans cette assemblée, tous les participants parviennent à réellement s’écouter, à trouver leur place personnelle et à faire progresser une question commune.

Le travail sur le corps, sur les fictions, sur les émotions, permet de toucher des zones souvent plus profondes, plus viscérales, plus essentielles, que dans un débat classique (où ce sont surtout des outils mobilisant l’intellect qui sont utilisés). Le travail est ambitieux car peu de citoyens sont habitués à créer une assemblée où des gens très différents arrivent à s’écouter et à s’unir pour faire avancer un fil commun.

Le PIC varie entre 45 minutes et 2 heures, différents éléments le composent :

L’ouverture 

Jeux d’éveil théâtral, musiques et chants, petites danses collectives, échanges, éventuellement collation pour commencer à se rencontrer et à se préparer à ce moment partagé. Puis nous nous asseyons en arc de cercle, acteurs et public confondus. Ceux qui le veulent expriment une question personnelle, forte, profonde, que le sujet choisi éveille en eux (à titre d’exemple de sujets, voir PARTENAIRES/ACTIONS). Parmi toutes ces questions exprimées par les participants, nous choisissons collectivement, en votant, celle qui nous semble la plus nécessaire à développer. Cette question sera la nécessité du PIC, le fil que nous allons dérouler par rebonds pour développer notre intelligence.

Le cœur du PIC 

Guidé et stimulé par le jeu des acteurs, le public intervient librement sur le thème. Les comédiens ne cessent de rebondir sur les différentes interventions, en vue d’en toucher la profondeur et la force de mobilisation. En ouverture incessante avec les participants-spectateurs, diverses formes courtes s’improvisent, se suivent et se répondent, en dialogue et/ou en confrontation. Les styles des improvisations sont très divers et dépendent souvent du style personnel de chaque artiste (comique, dramatique, réaliste, burlesque, conte…).
Voici les principaux types de formes empruntées :

  • Témoignages personnels, documentaires ou fictifs, sous forme de solos.
  • Situations collectives mettant en jeu des personnages.
  • Chants en solo, en duo, ou en chœur.
  • Mouvements physiques chorégraphiques et théâtraux.
  • Débats d’idées, prises de position personnelles ou fictives.

Les “spectacteurs” peuvent, s’ils le souhaitent, intervenir à tout instant pour partager leurs propres témoignages : réactions, visions, expériences, situations, émotions, chansons… Ils peuvent également rejoindre le jeu et incarner des personnages.

La fin 

Cette création partagée s’achève sous la forme d’un bilan où tous ceux qui le veulent expriment en une phrase ce qui les a personnellement le plus touchés, interrogés, perturbés… dans ce PIC. Nous terminons souvent en chansons.

Pari de l'intelligence collective PIC Le LACSE au Plongeoir Lyon 8ème Quartier de Mermoz
Pari de l’intelligence collective – PIC – Le LACSE au Plongeoir Lyon 8ème Quartier de Mermoz