En parallèle au PIC, d’autres spectacles ont étés crées par les artistes du LACSE. Parmi eux, des textes écrits à la commande pour des partenaires. Ce textes se construisent dans une démarche en trois étapes : documentation, rencontres sur le terrain, imprégnation. Dans un premier temps, nous effectuons des recherches documentaires auprès d’habitant·e·s, d’archives de militant·e·s, ou encore sur sujets de société. Puis nous passons du temps à rencontrer les personnes que nos textes vont concerner. Enfin, ces supports de recherche se mélangent à nos compétences artistiques : musique, chansons, clown… le matériau final devient ainsi un objet sensible.

12080211_516533651848389_4675209276028052515_o.jpg
Le Faux Procès
  • Le Faux Procès, octobre 2015, pour le collectif « Alternative à l’austérité » : Création théâtrale documentée jouée devant le parvis du tribunal d’Annecy lors du (vrai) procès Tefal. Questionnement de l’indépendance de l’inspection du travail en entreprise.

 

11037022_430448627153711_2632806635887813647_n
Les 120 ans
  • Les 120 ans, décembre 2015, pour la CGT de Villefranche-sur- Saône : 11 scènes théâtrales ou chansons sur 120 ans d’avancées sociales du mouvement ouvrier, mais aussi sur les droits des femmes, la lutte contre la discrimination, l’engagement dans la résistance pendant la guerre. Chansons issues du répertoire traditionnel et accompagnées à l’orgue de barbarie

 

  • Impromptus en plein air, septembre 2015, pour la MJC de Jean Macé : scènes semi-improvisées autour de l’écologie et de la consommation.

 

dsc_0649-e1534758185114.jpg
Du pain, des fleurs et des humains
  • Du pain, des fleurs et des humains, décembre 2017 et juillet 2018, pour les habitant·e·s de la Grappinière, et le bailleur social Grand Lyon Habitat : Création théâtrale et musicale sur le thème des boîtes à pain et du recyclage des déchets pour le quartier de la Grappinière à Vaulx-en Velin.
Publicités